27 juillet 2012

Les Yeux jaunes des crocodiles

 

 

 

pancol1

Quatrième de couverture :

 

Ce roman se passe à Paris. Et pourtant on y croise des crocodiles. Ce roman parle des hommes. Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être. Ce roman est l'histoire d'un mensonge. Mais aussi une histoire d'amours, d'amitiés, de trahisons, d'argent, de rêves. Ce roman est plein de rires et de larmes. Ce roman, c'est la vie.

 

Mon avis :

 

Ce qui m'a attiré le drôle de titre du roman et sa couverture bariolé.

Il s'agit de l'histoire d'une femme et de sa famille, de l'émancipation de cette dernière. Joséphine la quarantaine épouse d'Antoine Cortés, ancien directeur chez Gunman aujourd'hui au chômage, elle a deux filles, Hortense et Zoé . Antoine l'a quitte pour Mylène , jeune esthéticienne et file en Afrique cultiver les crocodiles pour un chinois, en espérant retrouver un peut de sa gloire perdue.

Dés lors Joséphine, personnage a priori fade et mièvre, doit reprendre sa vie en main et surtout lui redonner un sens. Accablée par sa mère acariâtre lors d'un repas chez sa sœur, de ne savoir garder un homme même aussi minable qu'Antoine, Joséphine s'emporte et lâche à sa mère ses 4 vérités...

Au final, cette femme plutôt banale avec un léger embonpoint, se réveille de cette vie morne et presque facile dans laquelle elle se laissait porter ... Joséphine est contrainte à s'émanciper pour elle même, pour ses filles poussée par sa sœur qui a besoin de ses talents de conteuse, poussée par son amie la secrète Shirley. A travers son histoire, nous allons suivre d'autres histoires, celles des différents protagonistes qui jalonnent sa propre histoire, Antoine, Hortense, Zoé, Iris, Philippe, Henriette, Marcel, Josiane, Mylène...

Je dois avouer qu'au départ Joséphine avait tendance a me taper sur les nerfs, trop molle, trop nunuche, trop arggg faite la taire ou je vais la frapper !! Comme quoi l'auteur avait réussi son pari et me l'a rendu bien réelle !! En fait, c'est là si je puis dire la magie de ce livre, c'est l'histoire de Madame Tout le monde ... bien sur elle évolue ( et plutôt bien par ailleurs). Mais c'est un peu comme s'il l'on avait choisi une personne au hasard et que l'on s'était penché sur sa vie l'espace d'un instant pour l'observer.

Vous passerez un bon moment en compagnie de ce livre, et peut être aurez vous, vous aussi de lire la suite ...

 

Posté par Babsoulelou à 16:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Les Yeux jaunes des crocodiles

Poster un commentaire