07 août 2012

La valse lente des tortues

 

lavalselentedestortues

Quatrième de couverture : 

Qu'un crocodile aux yeux jaunes ait ou non dévoré son mari Antoine, disparu au Kenya, Joséphine s'en moque désormais. Elle a quitté Courbevoie pour un immeuble huppé de Passy, grâce à l'argent de son best seller, celui que sa soeur Iris avait tenté de s'attribuer, payant cruellement son imposture dans une clinique pour dépressifs. Libre, toujours timide et insatisfaite, attentive cependant à la comédie cocasse, étrange et parfois hostile que lui offrent ses nouveaux voisins, Joséphine semble à la recherche de ce grand amour qui ne vient pas. Elle veille sur sa fille Zoé, adolescente attachante et tourmentée et observe les succès de son ambitieuse aînée Hortense, qui se lance à Londres dans une carrière de styliste à la mode.
Joséphine ignore tout de la violence du monde, jusqu'au jour où une série de meurtres vient détruire la sérénité bourgeoise de son quartier. Elle-même, prise pour une autre sans doute, échappe de peu à une agression. La présence de Philippe, son beau-frère, qui l'aime et la désire, peut lui faire oublier ces horreurs. Impossible d'oublier ce baiser, le soir du réveillon de Noël, qui l'a chavirée. Le bonheur est en vue, à condition d'éliminer l'inquiétant Lefloc-Pinel, son voisin d'immeuble, un élégant banquier dont le charme cache bien trop de turpitudes.
Autour de l'irrésistible et discrète Joséphine, gravite une fois encore tout un monde de séducteurs, de salauds, de tricheurs et autant d'êtres bons et généreux. Comme dans la vie.

 

Mon avis


Dans ce nouvel opus , nous retrouvons Joséphine et les protagonistes du premier volume. Le final du précédent nous promettait pas mal de remue-ménage ...

Certes nous avons des bouleversements des duos amoureux qui deviennent des trios qui ne cessent de s'entre-mêler , mais il y a des longueurs... quelques passages qui ne semblent pas très "utiles" au livre... Il y a des pistes qui ne sont pas explorées, ou tout du moins qui ne sont pas exploitées au mieux ... De plus, nous avons des passages carrément mystiques ou Joséphine parle à son père , mais où celui ci lui répond .... Un bébé qui vous parle de sa vie avant de descendre sur Terre dans sa nouvelle famille... Là , j'avoue c'est un peu trop pour moi ...

Après le mystique , l'auteure fait aussi dans le thriller , mais dés la première attaque on sait qui de qui il s'agit ... et c'est bien dommage... Katherine Pancol essaiera à plusieurs reprises de nous guider vers d'autres pistes mais franchement sans grand succés.

L'impression général sur le livre reste bonne , mais j'espérais mieux . Bref, l'auteure comme les tortues désorientée et valser lentement.

Posté par Babsoulelou à 18:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur La valse lente des tortues

    C'est pourtant celui que j'ai préféré. Le tome 1 était bien. Le 2, donc celui ci, j'ai adoré (malgré le môme qui parle, certes, là, je ne suis pas fan). Quant au 3... je n'ai même pas réussi à le finir...

    Posté par Grainedeblénoir, 26 août 2012 à 21:05
  • Cela reste un bon livre, mais ... j'en voulais plus !! Il est sur que côté lecteur de toute façon cela reste toujours perfectible ... mais de nombreux autres livres ne sont pas aussi aboutis que celui ci... A voir quand j'aurai terminé le dernier tome .

    Posté par Barbara, 26 août 2012 à 21:14
Poster un commentaire